Ce jour-ci était exclusivement composé de pistes sablonneuse et caillouteuse. Après avoir rangé notre petit campement, pris un bon café, fait les vérifications motrices, et récupéré notre ravitaillement d’eau pour la journée, nous sommes partis en direction du sable. Comme cette journée s’annonçait chaude, nous devions bien surveiller nos témoins de chauffe moteur. Nous sommes passés devant une multitude de paysages désertiques (vallonnés, plats, villages abandonnés, etc.).

Ben et Pierrick se sont aventurés sur un banc de sable et se sont donc… ensablés. Des Marocains qui s’étaient mis à leurs côtés les ont aidés à sortir en échange de quelques dirhams. Après cette petite mésaventure, nous sommes repartis en direction d’une oasis. Au pied d’un arbre, nous nous sommes arrêtés durant une heure pour manger des saucisses-lentilles réchauffées avec notre réchaud. Cependant, la 4L de Julie et Alexia ne démarrait plus sans starter donc nous avons dû nous arrêter sur le bas-côté à 10km du bivouac.

Leur carburateur était encrassé, en rentrant au bivouac elles ont donc dû aller au stand mécanique pour l’arranger. Pendant ce temps, nous avons dû nous aussi de notre côté procédé à quelques petits changements : filtre à air et filtre à essence remplacés, nettoyage du pré-filtre cyclonique et ajout d’un peu d’huile moteur. Théo, pour sa part, est encore une fois parti seul au briefing et a essayé de trouver un peu de réseau pour envoyer des photos et un résumé des derniers jours (en vain). Après le repas chaud habituel du soir, nous sommes partis dormir car une grosse journée de piste nous attendait le lendemain.

JT6 – Boucle 1 « Erg Chebbi »

Publier un commentaire